Lorsque j’ai commencé à tenir ce blog, je me suis dit que j’allais y publier des articles sur les aliments et leurs bienfaits et tester des recettes aussi. Je ne pensais pas encore qu’au fur et à mesure du temps, je me rendrais compte que l’alimentation santé, ça ne passe pas que par les aliments.

Si on mange 5 fruits et légumes par jour, c’est bien, mais est-ce que ça suffit pour « bien » se nourrir ?

Se nourrir doit rester un plaisir, mais pas seulement.

garden party par Gill Houghton 300x222 Bien se nourrir ce ne nest pas que dans lassiette, cest aussi dans la tête.

Une étude récente a démontré que les personnes conviviales ou de caractère agréable ont tendance à manger plus en compagnie d’autres personnes en adaptant leur consommation aux autres.
Dans l’étude, un comédien embauché pour les besoins de l’étude avait pioché 5 M&M’s dans un bol avant de le faire passer aux autres convives. Les personnes dites « de caractère agréable » ont toutes pioché 5 ou plus de M&M’s.
Lorsqu’il leur fut demandé ce qui avait motivé leur choix du nombre de M&M’s piochés, elles ont toutes répondu que c’était pour mettre les autres à l’aise.
En effet, si vous avez tendance à avoir un appétit d’oiseau, ne vous est-il jamais arrivé d’avoir peur de paraître impoli ou rabat-joie en mangeant si peu lors d’un repas entre amis.
C’est un comportement courant qui tend à faire grossir les personnes qui mangent souvent au restaurant ou chez des amis.

Manger uniquement par pur plaisir à tendance à faire grossir :

cupcake 300x201 Bien se nourrir ce ne nest pas que dans lassiette, cest aussi dans la tête.

Une autre étude datant de 2012 a démontré que lorsque l’on mange par plaisir et non par faim, on a tendance à manger plus que ce dont notre corps a réellement besoin… et donc forcément à prendre du poids. Pour le Professeur Palmiero Monteleone, de l’Université de Naples, directeur de l’étude : Manger pour le plaisir « peut fortement stimuler la suralimentation dans un environnement où les aliments très appétissants sont omniprésents, et ainsi contribuer à l’augmentation de l’obésité« .

Il est essentiel de retrouver la sensation de faim et de satiété.

Dans le monde actuel, on mange à l’heure indiquée sur nos plannings de travail et non lorsqu’on a faim. On mange parfois sur le pouce, parfois entre collègues, ou au restaurant pour ceux qui ont des repas d’affaires. Ce rythme et cette façon de se nourrir ne sont pas « naturels »  ni bons pour nous. Il faudrait manger lorsque l’on a faim et s’arrêter lorsque l’on est rassasié. Cela peut paraître évident, mais le faisons-nous vraiment ? Marie Marquis, professeur au Département de nutrition de l’Université de Montréal, estime que 20 minutes est une durée raisonnable pour manger. En effet, plus nous mangeons vite, moins nous ressentons les signes de satiété, ce qui entraîne inévitablement une surconsommation d’aliments.

Les enfants en très bas âge sont, quant à eux, très sensibles à ses signaux de satiété. « C’est en vieillissant qu’on vient dérégler ces processus », précise Marie Marquis.
C’est la raison pour laquelle, lorsque nous insistons pour que les enfants finissent leur assiette, nous leur inculquons notre mauvaise façon de voir.

télévision 262x300 Bien se nourrir ce ne nest pas que dans lassiette, cest aussi dans la tête.

Il est également connu que manger en faisant autre chose, comme regarder la télévision, par exemple, fait grossir, car on mange plus vite et en plus grande quantité sans même s’en apercevoir. Une étude menée à Liverpool, a mis en lumière plusieurs éléments concernant la prise de nourriture en étant occupé à autre chose. Notamment, le fait que plus on se souvient visuellement des aliments que l’on a mangés au dernier repas, moins on a tendance à se gaver au repas suivant. C’est pourquoi, lorsque l’on est occupé à autre chose, comme regarder la télévision, lire le journal, on ne visualise pas ce qu’on mange, et notre cerveau n’a pas « assimilé » cette nourriture, et donc nous mangeons plus au repas suivant.

Certaines personnes m’envoient des messages me demandant comment maigrir. Je ne suis pas diététicienne, ni nutritionniste, je me garderais bien de donner de conseils. Il faut s’adresser aux professionnels.

De mon côté, je ne crois pas aux régimes miracle. Je pense qu’il faut réapprendre à écouter son corps, ses sensations. Celles et ceux qui, tous les ans, avant l’été, entament un nouveau régime le savent bien au fond, c’est changer leur façon de se nourrir au quotidien qu’il faut faire.
Un régime restrictif qui vous empêche de manger tel ou tel type d’aliments ou qui réduit vos assiettes crée du stress, de la frustration et vous finissez tôt ou tard par vous jeter sur la nourriture si possible la plus grasse et sucrée possible pour vous réconforter. On entre alors dans un cercle vicieux : Vous avez honte, vous baissez les bras, vous avez honte d’avoir échoué, alors vous compensez en mangeant…
Il faut apprendre à manger différemment tout en y trouvant le même plaisir. Car manger, ça doit toujours rester un plaisir.

A bientôt.

Anne.

 

Categories: Nutrition et santé

Laisser un commentaire


 

La newsletter de l'alimentation santé facile





* champ obligatoire.



Garantie sans spam.

 

Recherche personnalisée


Articles récents

Que mettre dans son...

Posted on déc - 27 - 2015

0 Commentaire

Une astuce pour éviter...

Posted on oct - 26 - 2015

0 Commentaire

Verrines de tiramisu à...

Posted on juil - 27 - 2014

1 Commentaire